Faire mouche de Vincent Almendros, Les Editions de Minuit.

41y8p6OfPaL__SX195_

Trois ans après « Un été », je retrouve avec immensément de plaisir l’écriture vive et tranchante de Vincent Almendros qui sait à merveille restituer avec peu de mots une atmosphère troublante où le drame est tapi dans l’ombre et les secrets.

L’histoire se passe en plein mois d’août, dans une chaleur lourde et écrasante, non plus à bord d’un voilier comme avec « Un été » mais dans le huis-clos du hameau de Saint-Fourneau presque un désert où Laurent Malèvre revient après plusieurs années d’absence pour assister au mariage de sa cousine. le mariage est peut-être heureux mais les retrouvailles avec sa famille ne le sont pas.

La tension est palpable à chaque page, j’ai été fort impressionnée par la manière dont l’auteur esquisse ses personnages au fusain, fait ressortir leur trait de caractère par un seul mot cinglant, par un geste à vif, une attitude sans équivoque qui n’a pas besoin de démonstration et de paroles.
Et les silences prégnants sont terriblement significatifs. La mère de Laurent, son oncle, sa cousine Lucie et la compagne de Laurent, tout se joue entre eux dans une arène de faux-semblants et d’interdiction muette. Interdiction de parler du passé qui fait peser sur les épaules de Laurent un lourd héritage.

J’ai beaucoup aimé vivre de l’intérieur l’étrangeté et le mélange des émotions contradictoires de Laurent hanté par quelque chose, qu’il cache à lui-même et aux autres. Il est parmi les siens sans être là, il cherche ce qui aurait pu le sauver en vain peut-être, de lui-même et d’une famille bancale.

Coup de cœur !

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s